AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Médics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Médics   Lun 22 Oct 2012 - 14:23

Auteur : Alea


Genre : Romance
Raiting : G



Résumé :
Une autobiographie amoureuse et sensible, auprès de femmes qui soignent l'âme, le corps et le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
mopie1
Invité



MessageSujet: quelle histoire   Dim 28 Oct 2012 - 23:13

c'est si bien raconté, j'ai l'impression que c'est du vécu. Ca l'est ?
que rajouter ? les compliments de mes autres postent sont encore valabe.
merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lilaine64

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
A écrit : Deux ou trois trucs
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Médics   Ven 2 Nov 2012 - 10:48

Belle histoire, sincère, complexe, voire ambivalente, et qui 'sent' bien le vécu. Smile

Le style essentiellement narratif convient bien au thème de cette histoire (autobiographie), et à la description détaillée des sentiments de la narratrice et de leur évolution au fil du récit. Encore une fois, une riche palette d'émotions est distillée au fil du récit (une petit larme m'est venue, à un moment).
C'est un intéressant témoignage de la difficulté, pour un certain nombre de femmes, d'embrasser pleinement leur identité (qui peut être ambivalence, d'ailleurs) sexuelle, et qu'à un moment donné, vivre au grand jour une relation homosexuelle peut effectivement s'avérer être un choix, si l'identité sexuelle n'en est, par nature, pas un.


Et puis, j'aime bien les histoires qui finissent bien ! Smile


PS: Petite remarque, à ne pas prendre trop à cœur : j'ai été un peu étonnée par endroits de l'usage inapproprié (à mon sens, mais peut-être me trompé-je?) du temps de conjugaison, ayant apprécié par ailleurs la belle qualité d'écriture, non seulement de cette histoire, mais également des autres œuvres de cet auteur.
Rien de bien grave, cependant, car l'essentiel est très bien passé, et l'effet positif atteint : qu'on sourie à la fin. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléa
Invité



MessageSujet: très juste   Ven 2 Nov 2012 - 22:44

Oui Lilaine, je suis tout à fait d'accord, il y a un usage inapproprié de l'Imparfait, mais ce n'est pas du fait de l'auteure! ça provient d'une correction abusive contre laquelle je m'élève furieusement!! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Aléa
Invité



MessageSujet: c'est encore moi   Ven 2 Nov 2012 - 23:08

Je n'arrive pas toujours à me connecter sur ce "forum", alors pour une fois que ça a l'air de marcher j'en profite...
Mopie et Lilaine (et quelques autres sur d'autres récits), grand merci pour vos commentaires, ça me fait vraiment plaisir; mais Mopie, tu comprendras certainement que je ne réponde pas à ta question si c'est "du vécu" Rolling Eyes
Lilaine, j'aimerais bien savoir à quel moment tu as versé ta petite larme?
Lilaine, je crois que c'est toi qui t'es interrogée, dans un autre commentaire, sur les "contraintes grammaticales": c'est en effet moi qui me les impose (une espèce de jeu pervers... et d'enjeu d'écriture); j'aimerais bien que quelqu'un les devine (il n'y en a pas dans tous les récits; en l'occurrence, "je est une autre" "une histoire tellement banale" et, plus vaguement "rencontre improbable"). Elles peuvent être perturbées par la correction intempestive de la relecture d'ailleurs...
DONC message à YulVolk: je vous en supplie à genoux (je l'avais suggéré par mail d'ailleurs), merci de ne pas retoucher mes récits, en dehors des éventuelles fautes de frappe je suis assez sûre de la correction de mon orthographe, en particulier en ce qui concerne les formes verbales et grammaticales (c'est même un peu ma spécialité, et c'est d'ailleurs pour ça que je joue avec); j'insiste en particulier sur Imparfait/Passé Simple (ais/ai) et l'accord des participes, où vous m'avez rajouté plein d'erreurs!! Sad
Même une ou deux fois il y a des "erreurs volontaires" de ma part (des "licences poétiques"), alors ça gâche un peu tout si vous les corrigez! C'est vrai, on peut écire des Fictions Lesbiennes et vouloir faire malgré tout un peu de littérature (en toute modestie)...
Triple merci aux lectrices attentives; et si vous voulez avoir la "version originale" sans correction, vous pouvez toujours aller sur mon blog: "textes de saison", sur blogvie...
à plus...
Revenir en haut Aller en bas
Aléa
Invité



MessageSujet: PS   Ven 2 Nov 2012 - 23:13

Lilaine, c'est pas par vengeance, mais j'aimerais que tu expliques ta phrase:
"C'est un intéressant témoignage de la difficulté, pour un certain nombre de femmes, d'embrasser pleinement leur identité (qui peut être ambivalence, d'ailleurs) sexuelle, et qu'à un moment donné, vivre au grand jour une relation homosexuelle peut effectivement s'avérer être un choix, si l'identité sexuelle n'en est, par nature, pas un."
car je la trouve un peu confuse et le sujet (évidemment) m'intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
Lilaine64

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
A écrit : Deux ou trois trucs
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Médics   Sam 3 Nov 2012 - 0:57

Aléa, je suis vraiment désolée d'avoir soulevé ce lièvre imparfait qui bondissait ici et là au gré de je ne sais quelle humeur fantasque dans ton récit par ailleurs plus que parfait. Ouais, enfin, presque...

Ta punition, pour me demander de m'expliquer, sera de subir mes conneries plus longtemps que nécessaire (et salutaire).
Donc, déjà, au sujet de Je est une autre, j'ai remarqué la longueur et la complexité inhabituelles de certaines phrases, et je me suis dit : pu....n, elle me bat, celle là ! Shocked J'ai même pensé un moment que tu le faisais exprès pour faire ch... les lectrices Wink , alors j'ai mitonné une petite vengeance en faisant une très longue phrase de commentaire, moi aussi. Na ! Razz Maintenant, j'ignore si c'était lié ou non à ta fameuse contrainte grammaticale, mais je me suis bien amusée quand même avec ma phrase à rallonge(s). Very Happy

Ensuite, concernant ma phrase de commentaire de Medics ci-dessus, même si je ne la trouve pas confuse, mais tout au plus sybilline, je pourrais la reformuler ainsi : Il y a dans cette histoire (Medics) quatre femmes, dont trois sont à première vue hétéro, et qui se découvrent, à plus ou moins fort degré, une attirance sexuelle pour leurs congénères (c'est plus que cela, d'ailleurs, c'est pourquoi je parle d'ambivalence, mot dans lequel on trouve bi), et agissent sur cette révélation de leur véritable identité (c'est ici qu'il ne s'agit pas d'un choix, mais bien d'une vérité essentielle propre à chacune) avec plus ou moins d'ouverture et/ou de réticence, et même *choisissent* de renoncer à cette ambivalence pour diverses raisons que je ne me permettrai pas de qualifier ici, car tu l'as fait de manière assez virulente dans ton texte.
C'est d'ailleurs autour de ce passage où ton héroïne, dont on ne sait pas le nom, par ailleurs, les traite de femelles dignes de Maupassant, que j'ai 'versé' une petite larme, à la façon dont ses blessures et désillusions l'ont rendue cruelle (elle apprend à taper), blasée et un peu sadique, et elle s'en veut pour cela, et même dépitée au point d'épouser un homme, parce que c'est plus confortable... Sad
Voilà, tu crois que ça va suffire comme explication ou je fais chauffer de l'enduit pour en remettre une couche ? Laughing

Ah! En parlant d'enduit et de couche : j'ai moi aussi soumis un texte pour publication sur ce site, et je n'aimerais pas non plus qu'on s'amuse à le modifier inconsidérément sans m'en avertir, ni me le faire relire, avant publication (tous les auteurs publiés que je connais m'ont confirmé que leur éditeur leur donnait la possibilité d'une lecture finale avant publication). Je pense que ce texte est écrit dans un français tout ce qu'il y a de correct, il a été relu par plusieurs personnes maîtrisant très bien le français et s'il reste une ou deux petites erreurs (il y en a toujours une ou deux, même chez les meilleurs), j'aimerais que l'on me les désigne avant d'y appliquer correction, si nécessaire. Moi aussi, je tiens au passé simple, aux jeux de mots et figures de styles, d'autant plus que ce ne sont pas les miennes, mais bien ceux de l'auteure que j'ai traduite. Amen.

Je pourrais également rajouter que certains textes publiés sur le site gagneraient à être relus une énième fois afin d'en éliminer un certain nombre d'erreurs résiduelles...

Voilà. Maintenant que c'est dit, alea jacta est. (t'inquiète, Aléa, je blague... Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Médics   Sam 3 Nov 2012 - 9:38

Je suis navrée pour les soucis avec la correction. C'est pas toujours facile pour elles. Elles reçoivent parfois des textes blindés de fautes, notamment de conjugaison, de mélanges de temps pas toujours appropriés... C'est dur pour elles de faire la part entre ce qui est volontaire et ce qui est vraiment fautif.

Je vais tenter de corriger ça dès que j'ai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
Lilaine64

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
A écrit : Deux ou trois trucs
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Médics   Sam 3 Nov 2012 - 10:22

YulVolk a écrit:
Je suis navrée pour les soucis avec la correction. C'est pas toujours facile pour elles. Elles reçoivent parfois des textes blindés de fautes, notamment de conjugaison, de mélanges de temps pas toujours appropriés... C'est dur pour elles de faire la part entre ce qui est volontaire et ce qui est vraiment fautif.

Je vais tenter de corriger ça dès que j'ai le temps.

Mille pardons à vous si je me mêle de ce qui ne me regarde pas (pour l'instant, en tout cas), mais je voudrais apporter ma petite pierre à l'édifice. J'adore les jeux de construction... Razz

YulVolk, je me doute que certains textes soumis doivent être difficiles à éditer, et que le nombre parfois aberrant de corrections à apporter peut en 'saturer' plus d'un/une (je fais de la relecture pour quelques auteures américaines dont une qui ne maîtrise pas bien sa langue, au point où j'ai la sensation qu'il faudrait tout réécrire pour bien faire... et c'est de l'anglais, c'est à dire pas ma langue maternelle (que je maîtrise relativement bien, je crois), alors j'ai toujours un doute quant à ma bonne connaissance de la langue ; donc c'est te dire que je comprends la question d'éditer ou de ne pas éditer, et comment, et à quel point, et faut que je vérifie dans le dic./ Bescherelle/Bled/autre(en l'occurrence), etc.
Par contre, je suis capable de reconnaître un texte parfaitement écrit dans ma langue maternelle, et je puis t'assurer qu'après avoir lu des tonnes de textes plus ou moins corrects, dans plusieurs langues, je respecte trop un tel miracle pour oser, d'une part, toucher une seule virgule d'un tel texte et d'autre part, le publier avec ces modifs, le tout sans en référer à l'auteur au préalable (c'est d'ailleurs ainsi que fonctionnent les couples auteur/éditeur, que je sache : il y a au moins deux aller-retours complets avant publication )

Ceci dit, je veux bien essayer de participer à l'effort fourni ici et donc faire un passage de relecture sur quelques textes que vous (l'équipe d'édition) jugerez bon de soumettre à ma sagacité. Mais à la seule condition que le texte soit approuvé par l'auteur après (mes, entre autres) corrections. Personne n'est infaillible, ni l'auteur, ni les éditeurs, et ce n'est que par un effort concerté qu'on peut atteindre le meilleur niveau de qualité, dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres.
Et en tant qu'auteure/traductrice, je suis parfois têtue et inflexible et j'ai probablement tort une fois ou deux, mais c'est MON texte, Na! Razz Wink

Alea, pardon d'avoir squatté ton sujet... j'espère que tu ne m'en voudras pas trop... ni trop longtemps Neutral (moi aussi suis ch... euhh casse-pieds Wink).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Médics   Sam 3 Nov 2012 - 19:47

Le soucis, c'est que si on fait revérifier les corrections par les auteurs ensuite, ça ne serait pas 3 semaines mais au moins 4 à 6 semaines (selon certains auteurs) qu'il faudrait en délai entre chaque mise à jour. D'autant que pour faciliter l'emploi du temps des correctrices qui ne sont pas professionnelles n'ont plus, je n'envoie jamais le texte en entier mais seulement les chapitres qui vont être mis dans la mise à jour suivante. Certaines ont tout juste le temps de corriger 2-3 fichiers de 10 pages chacun en 1 semaine donc je ne peux pas leur demander de corriger toute une histoire de 60pages (j'ai pas vérifié combien faisait cette histoire, je dis juste un chiffre comme ça).

Le système de correction sur LS est visiblement à revoir. Nous sommes déjà passé de 1 relecture corrective à 2 par texte. Je peux ouvrir un sujet pour que vous proposiez d'autres idées pour le fonctionnement des corrections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
Aléa
Invité



MessageSujet: contente   Sam 3 Nov 2012 - 20:29

Hé bin en fait, je suis super contente que mon sujet ait été "squatté" par ce genre de problématique! C'est le genre de trucs qui m'intéresse vraiment -y compris dans l'optique d'une traduction, qui ne simplifie pas les choses!
Mais je n'ai pas de suggestion d'amélioration pour le moment (à vrai dire je suis bien trop préoccupée de moi-même pour proposer mes services comme correctrice bénévole...)

On est en plein dans le travail sur la langue, en association avec le travail sur le sens... ça va bien à un site comme ça, non? Cool

Merci Lilaine, et merci YulVolk. J'imagine bien que ce n'est pas simple à gérer, entre les délais et les subtilités des auteur(e)s... (je fais de la lèche, là, j'avais peur d'être censurée Razz )

Bon sinon Lilaine j'ai l'impression qu'on va avoir pas mal de trucs à régler! fais chauffer l'enduit!!
En fait tu veux dire quoi, en "version courte"? Que certaines sont dans le déni de leur ambivalence, au point de renier leur identité? J'aimerais que tu définisses ce que tu appelles identité; le genre, ou l'orientation sexuelle?
Pour ce qui est de la longueur des phrases, effectivement c'est un indice et c'est fait exprès, mais pas pour "faire ch..."; ça a une portée grammaticalo-philosophique bounce
à suivre!
Alea
Revenir en haut Aller en bas
Lilaine64

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
A écrit : Deux ou trois trucs
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Médics   Sam 3 Nov 2012 - 22:48

Aléa a écrit:
Hé bin en fait, je suis super contente que mon sujet ait été "squatté" par ce genre de problématique! C'est le genre de trucs qui m'intéresse vraiment -y compris dans l'optique d'une traduction, qui ne simplifie pas les choses!
Mais je n'ai pas de suggestion d'amélioration pour le moment (à vrai dire je suis bien trop préoccupée de moi-même pour proposer mes services comme correctrice bénévole...)
En ce qui concerne les traductions, je ne suis pas sûre que la relecture s'effectue dans l'optique de la traduction proprement dite, mais plutôt en considérant, et corrigeant, le texte français obtenu. Me gouré-je, YulVolk ?
Et ben dommage, Alea. Y'a jamais assez de bonnes volontés dans cette tâche parfois ingrate...

Aléa a écrit:
On est en plein dans le travail sur la langue, en association avec le travail sur le sens... ça va bien à un site comme ça, non? Cool

Et tout est dans le sens où tu travailles la langue, bien sûr. Twisted Evil
Et ça, c'est seulement l'aspect linguistique, je crois. Tu as aussi l'aspect artistique/théâtral, qui mêle les jeux de lumière et de scène.
Sans oublier, bien sûr, ce sans quoi il ne serait rien : love & sex Razz

Aléa a écrit:
Merci Lilaine, et merci YulVolk. J'imagine bien que ce n'est pas simple à gérer, entre les délais et les subtilités des auteur(e)s... (je fais de la lèche, là, j'avais peur d'être censurée Razz )
Pas la peine de me remercier, je ne suis inscrite que depuis une semaine, à tout casser. et déjà, je mets les pieds dans le plat avec mes lièvres albino sauteurs bounce imparfaits... ça promet !
Désolée YulVolk. J'espère que tu ne m'en veux pas trop. Neutral

Aléa a écrit:
Bon sinon Lilaine j'ai l'impression qu'on va avoir pas mal de trucs à régler! fais chauffer l'enduit!!
En fait tu veux dire quoi, en "version courte"? Que certaines sont dans le déni de leur ambivalence, au point de renier leur identité? J'aimerais que tu définisses ce que tu appelles identité; le genre, ou l'orientation sexuelle?
Bon, j'ai tourné et retourné la question du sens que je donne à identité, et du coup j'ai failli en perdre la boussole, et par là le sens de l'orientation...
Mais en fait, j'ai trouvé la boussole et c'est une bonne analogie, je crois. Nous sommes toutes (et tous, ce n'est pas une question de genre) des boussoles, soumises à des forces d'attractions que nous ne maîtrisons pas mais auxquelles nous sommes cependant plus ou moins sensibles, selon les individus, et même selon les moments de l'existence.
Et donc, notre identité sexuelle serait définie par la sensibilité de cette boussole à ces diverses forces d'attraction, qui déterminerait notre 'orientation'. D'ou la possibilité d'une orientation fluctuante, selon la puissance de la force d'attraction et la sensibilité de la boussole au moment où elle y est soumise. CQFD
Ça te va comme version courte ? Razz
Aléa a écrit:
Pour ce qui est de la longueur des phrases, effectivement c'est un indice et c'est fait exprès, mais pas pour "faire ch..."; ça a une portée grammaticalo-philosophique bounce
Tout comme la démo ci dessus a une portée métaphysique... tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléa
Invité



MessageSujet: Re: Médics   Dim 4 Nov 2012 - 0:22

Bon je vois que je ne suis pas la seule à abuser des smileys Smile
Ta "version courte" me convient parfaitement, Lilaine. En condensant encore, ça donnerait quelque chose comme
identité=sensibilité plus ou moins grande de la boussole, et donc variabilité plus ou moins importante de l'orientation.
On peut aussi être complètement déboussolé(e), à la suite d'une attraction très forte par exemple (c'est un peu ce qu'il m'arrive de raconter).
Ah et sinon, tu as quand même oublié "drugs and rock and roll" Very Happy
Et aussi, bien sûr, la problématique n'est pas la même pour la relecture-correction et la traduction; le point commmun qu'on soulevait, c'était juste "comment ne pas trahir l'auteur".
Allez, je m'en retourne à mes coquillettes. Arrow
Alea
Revenir en haut Aller en bas
Lilaine64

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
A écrit : Deux ou trois trucs
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Médics   Dim 4 Nov 2012 - 10:02

Aléa a écrit:
Bon je vois que je ne suis pas la seule à abuser des smileys Smile
Ta "version courte" me convient parfaitement, Lilaine. En condensant encore, ça donnerait quelque chose comme
identité=sensibilité plus ou moins grande de la boussole, et donc variabilité plus ou moins importante de l'orientation.
Laughing scratch
Ou bien,
identité = potentiel de sensibilité de notre boussole à diverses forces d'attraction, sachant que sensibilité et forces peuvent varier. Et si ce potentiel (identité) est, je le pense, quelque part prédéterminé à la base de notre existence, les autres facteurs qui déterminent notre orientation peuvent (ou pas) fluctuer.

Bon, d'accord, je n'ai pas condensé (ni même éclairci) grand-chose, là. Peut-être faudrait-il que j'aille plus souvent en boîte, ou au bal, puisque c'est là qu'on danse bien, paraît-il... Smile Rolling Eyes Arrow

Aléa a écrit:
On peut aussi être complètement déboussolé(e), à la suite d'une attraction très forte par exemple (c'est un peu ce qu'il m'arrive de raconter).
C'est pas moi qui l'ai faite, celle-là... Razz mais je l'attendais avec une certaine jubilation. Very Happy
Et si j'en juge par ce que j'ai déjà lu de toi, ce n'est pas qu'un peu, que tu racontes cette situation... Wink

Aléa a écrit:
Ah et sinon, tu as quand même oublié "drugs and rock and roll" Very Happy
Non pas, mais j'en ai pas vu ici, alors je ne me permets aucune supposition... Neutral

Aléa a écrit:
Et aussi, bien sûr, la problématique n'est pas la même pour la relecture-correction et la traduction; le point commmun qu'on soulevait, c'était juste "comment ne pas trahir l'auteur".
Allez, je m'en retourne à mes coquillettes. Arrow
Héhé... si j'ai bien compris le message de YulVolk quant à la difficulté de relire certains textes, je suppose que cette différence de problématique n'est pas si grande qu'il y paraît... ou bien que les deux problématiques sont si étroitement mêlées qu'effectivement, toute la question --et la difficulté-- est : comment ne pas trahir l'auteur?

Et maintenant, je vais promener Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médics   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médics
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L.S. :: Coin Commentaires :: Les fictions-
Répondre au sujetSauter vers: