AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La thalasso - Atlantis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: La thalasso - Atlantis   Dim 9 Nov 2014 - 19:09

Pseudo de l'auteur : Atlantis

Nombre de chapitres : 1

Rating de l'histoire : G
Genre de l'histoire : Romance

Résumé de l'histoire :

Une thalasso pour oublier… et recommencer…


Terminée et Corrigée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La thalasso - Atlantis   Dim 9 Nov 2014 - 19:10

Angie regarda autour d'elle. Pourquoi avait-elle accepté la proposition de Cindy, de venir en thalassothérapie ?

Il est vrai qu'elle n'avait pas eu de congé depuis longtemps, mais les rares fois où elle en avait pris elle s'était ennuyée. Cette thalasso était un moyen de se changer les idées et de se ressourcer.

Son travail était de plus en plus pesant et la mettait dans un état de stress intense, cela se ressentait. Cindy lui avait donc proposé cette thalasso, elle avait tellement insisté qu'Angie avait fini par céder.

Angie avait beau regarder autour d'elle, elle ne voyait que des personnes d'un certain âge.

" Eh bien ! " Pensa-t-elle " avec mes vingt-sept ans je suis la plus jeune... Super !! ".

Un employé la conduisit jusqu'à sa chambre. Celle-ci était double. Tout ce qu'espéra Angie, c'est que sa colocataire ne soit pas une de ces personnes d'un certain âge qui ne parle que de ses petits enfants.

Sinon la chambre était agréable, d'un bleu pastel, avec une petite terrasse qui donnait sur la plage.

Elle remercia l'employé et sortit sur la terrasse pour regarder son programme pour les prochains jours : bain bouillonnant, massage, bain de boue et solarium.

-" Je vais me faire chouchouter, super !! "

Angie entendit un bruit puis des voix,

-" Ça doit être ma colocataire qui arrive. " pensa-t-elle

Elle retourna dans la chambre en pensant trouver une personne beaucoup plus âgée qu'elle.

Qu'elle ne fut pas sa surprise quand elle tomba nez à nez avec une petite blonde aux yeux émeraude.

La jeune blonde la dévisagea.

-" Super ! Il n'y a pas que des grands-parents ici !! Je me présente Cécilia Berquil, enchantée ! " Dit-elle en tendant la main à Angie.

Cette dernière resta confuse quelques secondes puis réagit.

-" Eh ! Enchantée, je m'appelle Angelica Vargas, mais tout le monde m'appelle Angie. " Dit-elle en serrant la main tendue devant elle.

-" Ravie Angie. Je suis rassurée, j'avais peur de partager la chambre avec une personne qui aurait pu être ma grand-mère. Quand je suis arrivée je n'ai vu personne de moins de soixante ans."

Au bout d'une demi-heure, Angie était exaspérée par Cécilia. Cette dernière n'arrêtait pas de parler !! Angie connaissait tout de la petite enfance de Cécilia, cela devenait invivable.

Angie se demanda où sa colocataire cachait ses piles, car elle était branchée sur du mille volts !! Lui arrivait-il de ne pas être si agitée ?

Angie regarda sa montre et sourit : son calvaire allait finir, car l'heure de sa première séance de soin approchait.

On frappa à la porte. " Hourra !! La délivrance !! " Pensa Angie. Un employé de la station rentra.

-" Mlle Vargas, prenez votre serviette et votre maillot, vous allez au bain bouillonnant. " Dit-il.

Angie sourit et alla chercher ses affaires. Lorsqu'elle entendit l'employé dire à Cécilia de se préparer aussi, elle perdit son sourire et pensa -" Je suis en enfer... "

Cela faisait dix minutes qu'Angie était dans la grande baignoire du centre quand entra Cécilia, qui repartit dans son monologue qui énervait Angie au plus haut point. Elle en eut assez d'entendre " mes parents ci, mes parents ça… "

Elle décida de couper court :

-" Mes parents me haïssent ! " Lança-t-elle.

Cela eut pour effet de faire taire Cécilia quelques secondes.

-" Mais des parents ne peuvent pas détester leurs enfants " Dit Cécilia qui retrouva la parole.

-" Les miens si, ils m'ont même reniée " dit Angie avec un triste sourire en repensant à ce douloureux souvenir.

Cécilia resta sans voix les yeux grands ouverts.

-" Mais comment ?? Pourquoi ?? " Demanda-t-elle.

-" Pour ne pas avoir changé ma façon de vivre... " Dit Angie en se levant du bain. Elle vit que Cécilia la regardait avec incompréhension.

-" Ils ne supportent pas que je sois homosexuelle !! " Lança-t-elle en sortant du bassin, laissant une Cécilia estomaquée et avec des yeux comme des soucoupes.

Angie se dirigea vers sa chambre en se demandant ce qui l'avait poussé à parler de sa vie à Cécilia, car ce n'était pas dans ses habitudes de parler de sa vie privée à des inconnues. Cela la tracassa alors qu'elle prenait sa douche.



Pendant ce temps, Cécilia était toujours dans le bain en essayant de se remettre de la nouvelle. Angie sa colocataire est homo... Elle qui avait pensé en la voyant qu'elle devait avoir toute la gente masculine à ses pieds, car il fallait reconnaître que même si elle n'était pas attirée par les femmes, elle trouvait Angie d'une rare beauté : Un mètre quatre-vingts, cheveux noirs de jais et des yeux d'une couleur d'un bleu presque surnaturel.

Elle connaissait pas mal de personnes qui se seraient damnées pour croiser une femme comme elle.

Elle repensa à ce que lui avait dit Angie : ses parents l'avaient reniée parce qu'elle aimait les femmes. Puis, elle se souvint de la légère lueur de douleur qu'elle avait vu traverser les yeux d'Angie. Elle sentait que même si elle ne le montrait pas, Angie avait été déçue par la réaction de ses parents.

Cécilia décida de ne pas s'occuper des soucis de sa colocataire, après tout cela ne la regardait pas et elle aussi en avait. D'ailleurs, elle était ici pour les oublier.

Elle sortit du bain et se dirigea vers la chambre. Lorsqu'elle y entra, elle ne vit pas Angie mais elle constata que la véranda était ouverte. Elle en déduisit qu'Angie s'y trouvait. Elle alla se doucher.

Angie qui était sur la terrasse sous la véranda entendit la douche couler. Elle se demanda comment une femme aussi petite que Cécilia pouvait avoir un débit de paroles aussi important... Dommage, car elle était plutôt mignonne...

Angie retourna son attention sur la vue, la mer était calme. Cela la replongea dans la nostalgie de sa jeunesse et de la naïveté dans laquelle elle vivait à cette époque. Elle repensa à la fameuse soirée où elle avait dit la vérité à ses parents. Depuis ce jour, elle n'avait plus de nouvelles d'eux... Avoir une fille homosexuelle était une honte pour eux et ils avaient rompu tout contact.

C'est ce moment que choisit Cécilia pour sortir sur la terrasse. Elle observa Angie en silence. Cette dernière avait le regard dans le vague, en train d'observer quelque chose qu'elle était la seule à voir. Cécilia eut quelques remords d'avoir ainsi submergé Angie de paroles, mais quand elle se sentait mal, il fallait qu'elle parle, cela lui faisait oublier ses problèmes.

Elle décida de rompre le silence. Elle toussa légèrement, ce qui eut pour effet de ramener Angie à la réalité.

-" Pardonnez-moi de vous déranger Angie, mais je voulais m'excuser pour tout à l'heure. J'ai conscience qu'il est parfois difficile de me supporter quand je parle, mais c'est une sorte d'automatisme chez moi. Vous êtes ma colocataire et la seule personne de moins de soixante ans avec qui je peux discuter ici " dit Cécilia.

-" Il n'y a pas de mal. On va dire que je m'excuse aussi, car je n'ai pas été très amicale " répondit Angie.

-" Ok ! Bien on s'excuse toutes les deux. Vous savez quoi, pour me faire pardonner je vous invite au resto, si ça vous dit bien sûr. " Demanda-t-elle avec un timide sourire.

-" Oui, pourquoi pas ! Ça ne peut pas faire de mal ! " Répondit Angie.

-" Super !! On se prépare et on y va. " Dit Cécilia puis elles rentrèrent se préparer.

Vers 20h, elles prirent la voiture d'Angie et se dirigèrent vers le centre ville. Elles s'arrêtèrent devant une petite pizzeria sympa. Une fois le repas commandé, elles commencèrent à discuter.

-" Alors Angie, qu'est-ce qui amène une jeune femme en pleine forme à venir en thalasso ? " Demanda Cécilia.

Angie sourit et reposa son verre de vin.

-" Beaucoup de choses Cécilia, beaucoup de choses... " répondit-elle.

-" Vous savez, je vais vous étonner, mais il m'arrive de savoir écouter quand il le faut, plutôt que de parler. " L'encouragea-t-elle

Angie se résigna.

-" Oh ! On va dire rupture difficile, surmenage au travail et une secrétaire plutôt convaincante. " Dit-elle pour faire court.

-" Et en profondeur, " demanda Cécilia " cela donne quoi ? "

-" En profondeur : j'ai découvert mon homosexualité à quinze ans, j'ai eu quelques flirts. A dix-huit ans j'ai cru rencontrer la femme de ma vie. Nous avons vécu un an ensemble, j'ai donc dit à mes parents que j'aimais les filles. " Angie regarda Cécilia " Ça ne vous dérange pas que l'on parle de ça ? " Demanda-t-elle.

-" Non pas du tout " répondit Cécilia " Continuez "

-" Ok ! Une fois la vérité dite, ils ne m'ont plus adressé la parole, c'est comme s'ils n'avaient jamais eu de fille. Sabrina et moi avons continué notre vie, on vivait heureuse. Puis, un soir je suis rentrée à notre appartement, elle n'y était pas, ses affaires avaient disparu. Elle a juste laissé un mot qui disait qu'elle me quittait, qu'elle avait rencontré quelqu'un d'autre qui faisait attention à elle et qui remarquerait s'il y avait un problème bien avant qu'il ne soit trop tard... " raconta-t-elle.

-" Je suis désolée " dit Cécilia d'un air navré.

-" Il n'y a pas de quoi vous n'y êtes pour rien. " Dit Angie. " Puis, je me suis plongée dans le travail pour oublier. Je suis devenue irritable et stressée, cela s'est fait ressentir. Ma secrétaire m'a suggéré une thalasso pour évacuer tout ça. Il faut dire aussi qu'elle avait de plus en plus de mal à me supporter. " Dit Angie

-" Voila ce qui m'a poussée à venir ici. Et vous ? Je vous retourne la question. "

-" Oh moi, c'est juste une banale histoire de cœur. " Dit Cécilia

-" C'est à moi de vous écouter " dit Angie en souriant.

-" Il y a trois mois, je devais me marier. J'avais tout prévu dans les moindres détails, tout sauf que mon futur mari allait me quitter le jour du mariage pour la demoiselle d'honneur. Tout le monde a essayé de me consoler. Mes parents, après plusieurs tentatives m'ont offert cette thalasso pour que j'oublie mon chagrin " expliqua Cécilia.

-" Ça doit être dur ça. " Dit Angie en la regardant avec tendresse.

-" Au début oui, c'est très dur, mais je vais vous dire une chose Angie, je pense que si je m'étais mariée avec lui, j'aurais fait une belle erreur. Je me rends compte maintenant que je ne l'aimais pas autant que je le pensais. " Expliqua Cécilia.

-" Oula ! Il est temps de rentrer ! " Dit Cécilia en regardant sa montre.

-" Tout à fait d'accord ! J'ai passé une agréable soirée, merci Cécilia. " Dit Angie.

-" Il n'y a pas de quoi. "

Elles rentrèrent en silence et se couchèrent.

Les deux jours suivants suffirent pour rendre Angie et Cécilia inséparables. Elles étaient devenues les meilleures amies du monde.

Mais Angie avait un léger souci, car elle se sentait attirée par Cécilia, mais elle ne pouvait se le permettre, car Cécilia n'était pas du même bord qu'elle. Et surtout, elle voulait préserver leur amitié.

Mais tout changea l'avant dernier jour. La journée était bien commencée quand un des employés vint chercher Cécilia en lui disant que quelqu'un la demandait au téléphone.

Quand Cécilia revint du standard, Angie remarqua une lueur de tristesse et de douleur dans les yeux de son amie.

Elle eut beau lui demander ce qu'il s'était passé, Cécilia ne voulut rien dire. Angie s'en contenta. Cécilia savait que si elle voulait en parler, Angie serait là.

Le reste de la journée se passa sans encombre, malgré l'air triste de Cécilia.

Cécilia se coucha de bonne heure, mais Angie n'étant pas fatiguée, elle alla sur la terrasse pour lire un peu et se changer les idées car elle était en train de tomber amoureuse de Cécilia alors qu'elle s'était juré que cela ne lui arriverait plus. Mais Cécilia n'était pas Sabrina, et Cécilia n'était pas homo...

Pour oublier son désarroi elle se plongea dans la lecture de son livre, elle ne l'avait pas touché depuis son arrivée, car elle avait passé tout son temps avec Cécilia.

Au bout d'une demi-heure, elle fut tirée de sa lecture par des pleurs. Elle rentra à l'intérieur de la chambre et vit Cécilia en larmes. Elle s'approcha d'elle et s'assit sur le lit.

-" Cécilia " dit-elle doucement " qu'est-ce qu'il y a ? " Demanda-t-elle.

Cécilia lui répondit, plein de sanglots dans la voie.

-" Ils vont avoir un enfant ! " Lui dit-elle.

Angie la regarda sans comprendre

-" Qui va avoir un enfant ? " Demanda-t-elle.

Cécilia la regarda dans les yeux, et pleura de plus belle.

-" Mon ancienne demoiselle d'honneur, et l'homme qui aurait dû être mon mari ! Lui qui me disait qu'il ne voulait pas d'enfant. Pourquoi ?? " Dit-elle en s'effondrant sur le lit.

-" Tu sais Cécilia, l'esprit de l'homme n'est jamais logique. Cet homme-là ne devait pas être fait pour toi. Ce doit être un abruti de première ! " Lui dit doucement Angie en la prenant dans ses bras, car elle pleurait de plus en plus. Cécilia se mit à sangloter dans le cou d'Angie.

-" Mais pourquoi Angie ?? Pourquoi ne voulait-il pas un enfant de moi ?? Suis-je si horrible que ça ?? Aurais-je fait une mauvaise mère ?? Personne ne voudra d'enfant de moi ! Personne ne voudra de moi ! " Sanglota Cécilia.

Angie la serra un peu plus contre elle.

-" Mais si, tu trouveras quelqu'un Cécilia, tu es jeune. Tu trouveras quelqu'un qui voudra te faire un enfant. C'est juste une question de temps. " Dit-elle pour réconforter Cécilia. Elle ne sut jamais ce qui la poussa à continuer...

-" Si je le pouvais, je te ferais un enfant, je passerais ma vie avec toi. Mais j'en suis hélas incapable. " Confia doucement Angie.

Cécilia releva légèrement la tête et lui sourit timidement.

-" Merci pour ton soutien Angie ! " Dit Cécilia en regardant la grande femme dans les yeux.

Angie baissa la tête et regarda sa jeune amie.

-" Il n'y a pas de quoi. " Répondit Angie

Elles étaient les yeux dans les yeux. Angie était plongée dans le regard plein de larmes de Cécilia. Elle descendit tout doucement la tête, poussée par une impulsion soudaine, et posa doucement ses lèvres sur les lèvres de Cécilia. Le contact était doux et chaud. Cécilia poussa un très léger gémissement. Angie accentua la pression et commença à caresser les lèvres de Cécilia avec sa langue. Ses lèvres avaient un léger goût salé dû aux larmes. Cécilia commença à répondre au doux et inattendu baiser qu'elle recevait. Quand leurs langues se rencontrèrent, elle gémit de nouveau mais un peu plus fort, cela ramena Angie à la réalité. Mais que faisait-elle ????

Elle se recula brusquement et regarda Cécilia qui avait les yeux fermés.

-" Mais qu'est-ce que j'ai fait ? " Pensa-t-elle " J'ai suivi ma pulsion et voila j'ai tout gâché. "

Cécilia ouvrit doucement les yeux et regarda Angie qui se leva brusquement en trébuchant.

Angie prit la parole avant que Cécilia ne puisse dire un mot.

-" Je suis désolée Cécilia, je ne sais pas ce qui m'a pris. Pardonne-moi ! " Dit-elle d'une traite en se dirigeant vers la porte qu'elle ouvrit. Elle se retourna et regarda à nouveau Cécilia " Pardonne-moi ! " Dit-elle en fermant la porte sur elle.

-" Stupide !! Je suis stupide !! Mais pourquoi est-ce que je l'ai embrassée ?? Elle va me détester maintenant. Pourquoi avoir gâché une amitié comme celle-là ?? " Pensait en se maudissant Angie qui filait vers la plage pour oublier le brasier qu'avait déclenché ce baiser au fond elle.

Pendant ce temps, Cécilia était indécise. Mais que s'était-il passé ?? Elle se lamentait sur son sort, car Marc et Agnès allaient avoir un enfant. Angie était venue pour la réconforter et elles s'étaient embrassées. Un baiser doux et tendre, pas comme les baisers qu'elle avait échangés avec Marc.

Ce qu'elle avait ressenti pendant qu'Angie l'embrassait, elle ne l'avait jamais ressenti auparavant. Depuis quelques jours déjà, elle ressentait une attirance pour la grande brune. Ce qu'elle avait ressenti durant le baiser et le bien être qu'elle avait eu dans ses bras lui confirma qu'elle aimait Angie. Elle, qui n'avait jamais été attirée par les femmes, était tombée amoureuse d'une beauté fatale aux yeux aciers.

Elle voulut partir à la recherche d'Angie, mais cette dernière avait l'air d'être bouleversée par ce baiser.

Le lendemain, jour du départ, Cécilia ne vit pas Angie. Quand elle regagna sa chambre, elle vit que les affaires d'Angie n'étaient plus là. Elle se précipita vers la fenêtre et vit Angie se diriger vers le parking avec son sac.

-" Ah non !! Elle ne va pas me laisser comme ça ! " Pensa Cécilia en partant en courant pour la rattraper.

Angie arrivait près de sa voiture quand elle entendit quelqu'un crier son nom. Elle se retourna et vit Cécilia courir vers elle. Elle resta immobile en la regardant courir, elle pensa -" Comme elle est sexy quand elle court... " Mais elle chassa vite cette pensée de son esprit.

Cécilia s'arrêta à quelques pas d'elle.

-" Et tu comptais partir sans me dire au revoir ?? " Demanda Cécilia en se balançant d'une jambe à l'autre.

-" Après ce qui s'est passé hier soir, je pensais que tu ne voudrais plus me voir " dit doucement Angie.

-" Et bien tu te trompes. Ce qui s'est passé hier a eu du bon, car cela m'a permis de me découvrir. Et figure-toi que j'ai découvert que je t'aime. " Dit Cécilia d'une traite.

Angie la regarda indécise -" Tu m'aimes...? " Demanda Angie.

-" Oui, je t'aime ! " Répondit Cécilia avec un léger sourire.

Angie sourit elle aussi et dit -" Ça tombe bien alors, car je t'aime aussi ! "

Cécilia se jeta dans ses bras et elles s'embrassèrent passionnément.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
 
La thalasso - Atlantis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en thalasso à Aix les Bains
» Humeur du jour...
» Création cabinet paramédical Massy (91)
» Corsaires Allemands WWII
» Base à paupières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.S. :: Coin Histoires :: Fictions-
Sauter vers: