AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une soirée entre amies - Atsuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Une soirée entre amies - Atsuko   Mer 17 Juin 2015 - 18:16

Pseudo de l'auteur : Atsuko

Nombre de chapitres : 1

Rating de l'histoire : PG13
Genre de l'histoire : Erotique

Résumé de l'histoire :

Laura, bisexuelle, est passionnée par sa meilleure amie Maria. Cette dernière partage-t-elle ces sentiments ..?



Terminée et Corrigée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une soirée entre amies - Atsuko   Mer 17 Juin 2015 - 18:18

Laura : Putain, ce qu'il fait froid !

Il était 20h, et je rentrais seule chez moi. Dehors la pluie tombait de toutes ses forces et pour preuve, j'étais trempée.
Je rangeais donc le parapluie à l'endroit prévu, j'accrochai mon manteau et je courus m'affaler sur le canapé. Ce soir, ma meilleure amie Maria venait dormir chez moi. On voulait passer une soirée tranquille, et j'avais profité du départ de mes parents pour l'inviter. Je me levai donc malgré moi et marchai jusqu’à la cuisine en réfléchissant à ce qu'on allait faire ce soir.

Laura : Un film ? Horreur, ouai elle adore. Un ou deux paquets de pop-corn dans le saladier et ça devrait être bon.

J'avais pour habitude de me parler à moi-même, ce qui me rassurait lorsque j'étais seule. 20h30 pétante, j'entendis quelqu'un sonner à la porte.
J'allai donc ouvrir, sachant qui attendait dehors. J'ouvris la porte, j'eus à peine le temps de rattraper Maria qui s'était jetée sur moi.

Maria : Laura ! Je suis heureuse de te voir, tu me manquais !
Laura : Ma chérie, on s'est vu aujourd'hui au lycée…
Maria : Ah oui... Exact. Ben tu me manquais quand même !

Elle sourit, déposa un tendre baiser sur ma joue et enleva son manteau, que j'accrochai à l'endroit prévu. Nous nous dirigeâmes ensuite vers le salon, et elle s'assit sur le canapé en me regardant. Je m'assieds près d'elle, la regardant aussi.

Maria : Bon mon p'tit coeur, t'as prévu quoi pour ce soir ?

Elle sourit, puis vint poser sa tête sur mes genoux, me fixant toujours. Je pris nerveusement une mèche de ses cheveux et jouai avec. En réalité, elle me troublait assez. Maria savait que j'avais des tendances lesbiennes, et elle m'avait dit clairement que ça ne changerait rien à l'amitié qu'elle éprouvait pour moi. J'avais été rassurée sur le coup, jusqu'à ce que je me rende compte qu'elle s'amusait avec moi. Son petit jeu était clair, elle voulait voir jusqu'où j'étais capable d'aller avec elle. Et de même pour elle. Elle était consciente que j'avais deviné son manège, mais nous n'avions pas coupé les ponts pour cela.

Laura : Hm, j'avais pensé à un film avec des pop-corn et tout mais...
Maria : Parfait. Quel film ?
Laura : Vendredi 13, ça te va ? L'ancienne version, hein. La nouvelle me plait pas tant que ça.
Maria : Oui, ça me paraît bien. On le met tout de suite ?

Je déglutis. Putain, si elle essaye de me sauter dessus pendant le film, j'vais pas me retenir. J'ôtai cette idée de ma tête, acquiesçai, me levai et mis le film en route.
Je partis dans la cuisine un instant, et revins avec le saladier de pop-corn. Maria était en train de se déshabiller, je la regardai bizarrement.

Laura : Euh... Maria ?
Maria : Ah oui euh, j'me mettais déjà en pyjama, pour être plus à l'aise...
Elle sourit et enleva son jean en me regardant. Je souris à mon tour, puis revins m'asseoir sur le canapé. J'essayais de ne pas la mater, chose dure.

Lorsqu'elle eut fini, elle vint se coller contre moi, comme à son habitude.

Maria : Si j'ai peur, j'te tape.

Je ris légèrement, et je passai mon bras autour de ses épaules.

Laura : Mais non, ça ira ma chérie. J'suis là pour toi. J'le tuerai s’il ose toucher un seul de tes cheveux.

Elle posa sa tête contre mon cou, et me remercia en m'embrassant la joue.
Le film débuta, et Maria ne cessait de trembler chaque fois que Jason, le tueur, apparaissait. Je lui susurrai des paroles rassurantes, auxquelles elle souriait à chaque fois. Puis débuta une bataille de pop-corn. J'en pris un et le mis dans son dos. Elle sursauta, et me regarda.

Maria : T'as les mains froiiides !

Elle se secoua dans tous les sens pour retirer le pop-corn, puis en pris une poignée et me la jeta à la figure.

Laura : Han ! Garce !

Je la plaquai contre le canapé, je m'assis à califourchon sur elle et lui chatouillai les hanches. Elle riait aux éclats, et retourna la situation au bout de quelques minutes. A présent c'était elle qui était assise sur moi, et elle me regarda tendrement. Elle caressa mes cheveux, me fixant dans les yeux.
Je passai une main dans sa magnifique chevelure, que j'admirais. La situation devenait pesante et mon cœur commençait à battre plus vite. Elle sentit mon inquiétude ou mon excitation, même moi je ne savais pas ce que je ressentais. Elle approcha doucement son visage du mien, et déposa ses lèvres sur les miennes.
Je lui donnai la permission de m'embrasser pleinement lorsque j'appuyai mes lèvres contre les siennes, fermant les yeux. Elle passa doucement sa langue entre mes lèvres, et vint lécher la mienne tendrement et calmement. J'étais étonnée, mais je me laissais faire. C'était comme un rêve qui devenait réalité. Elle continua donc de m'embrasser encore quelques minutes, puis retira son haut. Je m'emparai de la télécommande et mis le film sur pause. Je retirai à mon tour mon tee-shirt, et elle vint caresser mon ventre de ses mains glacées. Cela me fit frissonner, et je ne pus m'empêcher de gémir doucement. Elle sourit, se leva et retira son pantalon de pyjama. Elle était sexy, dans son ensemble rouge et noir. Il y avait de la dentelle foncée sur les bords de son soutif et de son boxer, et le reste était rouge pétant. Je ne pus m'empêcher de passer une main sur son intimité, un peu gênée. Elle se fit glisser contre mon corps, et retira mon jean doucement. Elle le jeta par terre, me regarda, puis embrassa mon boxer. Je me sentais devenir humide malgré moi.

Laura : T'es sûre de ce que tu fais...?
Maria : J'ai jamais été aussi sûre de ma vie.

Elle continua de déposer quelques baisers sur mon boxer, puis monta ses caresses et m'embrassait maintenant le ventre. Elle avait posé ses mains sur ma poitrine et malaxait rigoureusement mes seins. J'eus des pensées quelque peu perverses, mais de courte durée lorsque je sentis que Maria me retirait mon boxer. Je la regardai, les yeux remplis de désir, ce qu'elle remarqua tout de suite. Elle approcha ses lèvres de mon intimité et je les sentis entourer mon clitoris tendrement. Je frémis, caressai ses cheveux en attendant la suite. Je sentis ensuite sa salive lubrifier mon sexe, et Maria introduit un doigt doucement en moi. Je me tenais aux bords du canapé, excitée. Elle commença de longs vas et viens en moi, pendant que je me malaxais les seins avec passion. Elle suçota mon clitoris à plusieurs reprises, ce qui me mettait dans un état hors normes. Je me sentis venir d'un coup. Au moment de l'orgasme, j'ouvris les yeux et me retrouva seule dans le salon. Aucune trace de Maria, et dehors il faisait encore jour. Je touchai mon entrejambe et me sentis trempée. J'avais, une fois de plus, rêvé de ma meilleure amie et moi en train de coucher ensemble...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
 
Une soirée entre amies - Atsuko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée entre fille
» Petite soirée entre collègues {feat Callum Hogdson}
» THEANDA - entre amies, on sourit et on rit !
» Haley & Brooke || Soirée entre filles
» Bonjour / Bonsoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.S. :: Coin Histoires :: Fictions-
Sauter vers: