AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le secret de la montagne - Lestat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2487
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Le secret de la montagne - Lestat   Mer 6 Avr 2016 - 20:39

Pseudo de l'auteur : Lestat

Nombre de chapitres : 1

Rating de l'histoire : G
Genre de l'histoire : Romance

Résumé de l'histoire :

Une légende que l'on raconte au coin du feu, sur la création d'un rocher à la forme d'un couple. Sam et Ilya, lavandières de leur état, font une promenade en montagne pour fêter la St-Valentin, mais la nature en décide autrement... Une tempête les surprend et la légende commence...



Terminée et Corrigée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2487
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la montagne - Lestat   Mer 6 Avr 2016 - 20:40

Cette histoire se passe dans un siècle lointain où contes et légendes étaient encore pris au sérieux et respectés… :
Sur la montagne Kéo se dresse toujours fièrement la silhouette d’un couple tendrement enlacé, figé à jamais dans la pierre. Symbole de l’amour éternel selon les uns, une légende que je vous conte selon les autres… :
Transportons-nous en l’an de grâce 1508, dans un petit village perché à flanc de colline, niché comme un joyau dans un écrin de verdure. Vivaient là deux jeunes filles du doux nom de Sam et Ilya, qui s’aimaient d’amour tendre.
Tout le village était au courant et aimait ce joli petit couple. Se promenant main dans la main ces deux damoiselles, ne pensaient plus qu’à la fin de semaine qu’elles s’étaient réservée. Une jolie randonnée en forêt pour fêter dignement la Saint-Valentin.
Sam, jeune femme brune aux yeux vert émeraude et Ilya cheveux noirs aux yeux bleu métallique. Un couple sans anicroche ni dispute. Lavandières toutes les deux pour le compte d’une petite boutique, elles avaient tout le temps du monde pour discuter sans relâche de leur projet.
En ce 13 février, elles marchent d’un pas alerte dans les petites rues, se dirigeant sans mal malgré la faible lueur du matin. Arrivées à « Laveuses sans peine », Sam et Ilya contournent la maisonnette et vont prendre leur service.
Se souvenant de leur première rencontre, qui date de deux ans, les yeux dans le vide Sam se remémore cet instant parfait :
« Ce matin-là, elle prenait son poste devant son baquet quand son regard fut attiré par la nouvelle venue, en un clin d’oeil elle comprit que son cœur ne pourrait plus jamais battre sans ce regard d’ange dans sa vie. Toute la matinée, elle ne pensa qu’à elle, sans se douter qu’il en était de même pour Ilya. La pause de midi fut propice aux rapprochements et aux paroles échangées.
Ilya venant d’arriver au village, elle n’avait pas d’endroit où coucher et par un heureux hasard Sam avait une chambre libre dans son chalet. Le soir venu, un peu hésitantes, toutes les deux prirent la route vers l’inconnu…
Arrivées à destination, Sam lui montra sa chambre et le reste de la maison. Elle ne pouvait détacher les yeux de cette fille, elle se sentait comme envoûtée. Plus tard dans la soirée, elles se restaurèrent d’un morceau de pain et d’une soupe réchauffée dans l’âtre.
N’y tenant plus Sam avait fait le premier pas, lui avait dit tout ce qu’elle ressentait. Ilya ne le prit pas mal, car elle aussi se sentait toute chose sous son regard brûlant. Le premier baiser échangé fut pour elles deux une révélation, un bonheur sans nom, une pléiade de sentiments qui durent encore et toujours… »
Revenant au présent, Sam regarda Ilya et sourit d’un bonheur simple et contagieux. La fin de la journée de travail arriva et elles repartirent, main dans la main vers chez elles. Un petit souper, une toilette sommaire, quelques caresses et baisers échangés et elles glissèrent dans un sommeil réparateur.
Le 14 février, jour de la Saint-Valentin, elles se préparent à sortir sous un soleil radieux. Elles prirent le sentier qui serpentait dans la forêt accueillante. Parlant de choses et d’autres, se sentant libre comme l’air, riant des animaux si mignons mais si craintifs. Elles ne prirent pas garde où les menaient leurs pas. Le temps changea brusquement et elles comprirent qu’elles s’étaient égarées dans la montagne. La neige commença à tomber et un fin duvet blanc recouvrit gentiment la clairière. La nuit tomba fort vite aussi. Se sentant perdues toutes deux, elles se jurèrent amour éternel, s’enlaçant l’une à l’autre dans un dernier baiser, elles prièrent pour leur vie, que leur amour survive même si elles-mêmes n’étaient plus là…
Il existe, paraît-il, des nuits magiques, capables d’exaucer tous les vœux, même les plus fous. Il faut croire que c’était l’une d’elles, la montagne se sentant peut-être coupable d’avoir pris la vie de ce couple si épris l’un de l’autre, formula leur souhait aux étoiles qui pleurèrent pour former une carapace autour de leurs corps…

Voilà comment est né ce rocher dédié à l’amour pur et vous me direz comment puis-je savoir toute cette histoire, je vous répondrais seulement :
Quelques jours après, un villageois se promenant dans la forêt vit cette magnifique silhouette de couple enlacé, paraissant inonder l’amour tout autour d’elle. Et il trouva une lettre avec cette magnifique preuve d’amour :
« A toi mon amour …
Qui es mes jours et mes nuits …
Mes joies et mes peines …
Ta vie est enchevêtrée à la mienne …
Mon cœur bat à l’unisson du tien …
Je serai tienne pour toujours ma Ilya …
Notre histoire n’aura jamais de fin …
Par delà les temps mes « Je t’aime » résonneront …
Et si tu le veux je te donne l’éternité pour nous aimer … »
Sam

Et vous y croyez-vous …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
 
Le secret de la montagne - Lestat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» elle est belle la montagne
» LA MONTAGNE S'EST ACCOUCHEE D'UNE SOURIS
» La montagne en deuil, Jean Ferrat s'en est allé...
» MENACE SUR LES DONGRIA KONDH La montagne sacrée Survival signale One Voice s'allie et nous ?
» promenade en montagne: écharpe, porte bébé ventral ou dorsal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.S. :: Coin Histoires :: Fictions-
Sauter vers: