AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Etre heureuse - Maxinou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Etre heureuse - Maxinou   Jeu 7 Avr 2016 - 20:42

Pseudo de l'auteur : Maxinou

Nombre de chapitres : 1

Rating de l'histoire : G
Genre de l'histoire : Romance

Résumé de l'histoire :

Une simple description du bonheur en un très court chapitre unique...



Terminée et Corrigée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
YulVolk
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 38
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Etre heureuse - Maxinou   Jeu 7 Avr 2016 - 20:44

Je me réveille, la chambre est plongée dans le noir. Mes yeux s’habituent à l’obscurité. Je regarde furtivement le réveil. 3h du matin. Il me reste 4h avant d’aller au boulot, j’adore, je peux encore dormir. Je me retourne, voit les formes, sous les couvertures, de la personne que j’aime le plus au monde. Ma femme, elle dort paisiblement, un sourire aux lèvres, j’en déduis qu’elle fait un joli un rêve, j’espère que j’y suis !...
Je regarde, observe, admire chaque trait de son visage… Sa bouche sommairement entreouverte, ses cheveux ébouriffés, la petite fossette au coin de ses lèvres, elle est si belle. Un léger sourire naît sur mes lèvres. Je me souviens de notre rencontre… Un regard, oui… Un regard a suffit pour tracer nos vies, je m’en souviens comme si c’était hier. Rentrée scolaire, nouveau lycée, nouvelle année, je ne savais pas où j’allais être entraînée. On m’indique ma salle, je vois beaucoup de nouvelles têtes, mais une me marqua à jamais. Quand elle dit son doux prénom, il alla se graver en lettres d’or sur mon cœur. Elle semblait si agressive et pourtant son corps entier débordait de tendresse et d’amour. Maman si attentionnée. Et puis j’ai vu l’étincelle, celle qui manque à toutes autres personnes, cette étincelle dans ce regard m’était destinée… L’Amour…Ce fût le coup de foudre et nous avons su que nos destins étaient à jamais liés…
Maintenant, 10 ans après, nous voilà avec un bel appartement… Nous l’avons acquis il y a cinq ans déjà, c’est fou mais la première fois où nous l’avons vu, on a craquées immédiatement et l’on a signées. Il est un espace de détente et de plaisir pour toute la famille, spacieux, lumineux comportant un jardin, une salle de jeux pour nos petits bouts de choux ainsi qu’une salle de billard ; ambiance bar. Nous y sommes si bien, c’est merveilleux de vivre ici avec cette famille qui est si chère à mes yeux et mon cœur… Nous avons aussi deux enfants adorables, une entreprise nous appartenant avec 10 employés et, le plus important, le même amour qui nous amine toujours. Pourtant, avec tous les soucis que l’on a eu, la famille, l’école, le travail, tous ont essayé de nous séparer mais à présent la vie nous sourit. Les enfants sont heureux ; je peux offrir une vie de rêve à ma femme. Enfin, j’ai l’existence que je souhaitais et c’est fabuleux de la vivre.

Soudain, j’entends un cri suivi de pleurs, cela me sort de ma rêverie. Elle ne l’entendra pas, ma femme est sourde et ne porte pas ses appareils la nuit. Je me lève et me dirige vers les cris, j’ouvre la porte et c’est notre petit Bryan qui est en sanglots. C’est le petit dernier, il est brun avec des yeux bleus, il a 4 ans. Je m’approche de lui, en lui disant des mots doux et en le prenant dans mes bras. Il a fait un cauchemar, je le console puis le recouche avec douceur. Je rallume sa veilleuse de superman et sort en disant que je l’aime mais avant de fermer la porte, je me retourne, il s’était déjà endormi…
Notre petit, c’est le fils de ma femme, il est doux, gentil et a tellement besoin d’affection. Je me souviens de sa première journée d’école… Il avait si peur, il refusa même d’y aller, pendant le trajet, ma femme essayait de le consoler pour que ses larmes sèches. Devant l’entrée, on le prit dans nos bras, on l’embrassa et la maîtresse l’emporta loin de nous avec un autre au passage dans le même état. Il se retourna, cria nos noms, son regard me déchira le cœur et l’amour de ma vie se réfugia dans mes bras pour pleurer dès qu’il disparut… La journée se passa vite et l’on arriva pour venir le chercher, il sortit en courant, le sourire aux lèvres… Nous étions soulagées, au moment où il a dit « Demain, vite, vite !!! ». Ce fut un plaisir ensuite de le conduire à l’école. Il était heureux d’y aller, comme aux anges de retrouver sa maison et sa famille.
Il n’y a plus de bruit dans l’appartement. Je vais voir ma fille, en face. Diane dort. Son frère ne l'a pas réveillée, tant mieux. Par contre, ma petite tête blonde a fait tomber sa couette, je m’approche, la recouvre. Elle est trop mignonne aussi. Comme Bryan, elle a les yeux bleus et a 6 ans…
Ma fille, coquette et possédant un cœur en or. Elle est toujours là pour aider, mais avec un caractère fort et difficile de temps en temps, elle tient cela de moi… Je l’aime tellement… Tiens, elle a accroché une de nos photos sur le mur. Une journée au ski. Que de souvenirs, rien qu’en y pensant, j’en suis émue. Elle m’avait époustouflée par son talent sur les pistes. Elle adore et nous surpasse déjà, ce jour-là, photos et vidéos ont été au rendez-vous ainsi que les chutes de ma femme essayant de suivre ma petite tête blonde. Quelle belle journée…
Je referme la porte, me dirige vers mon lit. Une fois sous les couvertures, ma femme se retourne et se colle à moi. Je la prends dans mes bras, lui fait un bisou sur le front… 3h45…

Je ferme les yeux, je suis heureuse près de ma femme et les enfants aussi avec leurs deux mamans, c’est l’essentiel…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-stories.nice-forum.com
 
Etre heureuse - Maxinou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un an après le suicide de mon père
» bonjour a toute et heureuse d etre parmi vous,
» Bonjour tout le monde ! Heureuse d'être parmi vous !
» Bonne et heureuse année.
» vers la sobriété heureuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.S. :: Coin Histoires :: Fictions-
Sauter vers: