AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Home sweet home - Mack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mack
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 606
Age : 37
A écrit : Rencontre sportive ; Home sweet Home ; A l'ouest de chez moi tome 1; Mouvement perpétuel; Soleil de minuit, Aurore boréale tome 1, 2 & 3 ; Galway
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Home sweet home - Mack   Jeu 12 Mai 2016 - 11:58

Pseudo de l'auteur : Mack

Nombre de chapitres : 1



Rating de l'histoire :  NC18 (scènes très détaillées)
Genre de l'histoire : Romance - Erotique

Résumé de l'histoire : Alex et Lyne partage un appartement, un vendredi en rentrant du travail Lyne découvre qu'Alex est rentrée de son long déplacement professionnel. La suite est une histoire de retrouvailles...

Remarques diverses : ancienne histoire du site


Terminée

_________________
"Il faut toujours viser la lune car même si on la rate on fini dans les étoiles"
Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mack
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 606
Age : 37
A écrit : Rencontre sportive ; Home sweet Home ; A l'ouest de chez moi tome 1; Mouvement perpétuel; Soleil de minuit, Aurore boréale tome 1, 2 & 3 ; Galway
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Home sweet home - Mack   Jeu 12 Mai 2016 - 11:59

Home sweet home
 
La journée était enfin finie et la semaine avec, c’est ce que se dit Lyne en mettant la clé dans la serrure. Elle fronça les sourcils, il lui semblait pourtant qu’elle avait fermé en bas ce matin en partant. Mais il faut dire qu’elle n’était pas bien réveillée quand elle avait quitté son appartement. Elle était restée debout jusqu’à tard, attendant qu’Alex la rappelle ou qu’elle se connecte. Mais après minuit, elle avait rendu les armes et avait rejoint son lit, déçue et un peu triste. Elle se sentait seule dans ce grand lit qu’elle trouvait vide et froid. Elle ne comprenait pas vraiment son comportement, ni ce nouveau sentiment qui s’était emparé d’elle.
Elle déverrouilla la serrure du haut, ouvrit la porte et entra dans le couloir pour rejoindre le salon. Alors qu’elle enlevait son manteau et le posait sur le canapé elle vit le blouson en cuir d’Alex sur le dossier d’une chaise. Elle était persuadée qu’elle était partie avec. Elle s’assit sur les coussins pour ôter ses chaussures, alors que la deuxième heurtait le sol, son regard fut attiré par un sac de voyage posé à coté du canapé. Elle le reconnaît très bien, c’est celui d’Alex. Et là, elle était sur qu’elle était partie avec. Ce qui voulait dire que…
Elle se leva d’un bon et se retint de courir vers la chambre. La porte était fermée. Elle la poussa doucement. La pièce était dans la peine ombre de cette fin de journée d’hiver. Mais elle n’avait pas besoin de lumière supplémentaire pour reconnaître la forme allongée dans le lit. Elle resta là, à observer.
Alex… Elle avait emménagé chez elle depuis quatre mois. Et tout s’était fait naturellement comme tout le reste d’ailleurs. Quatre semaines qu’elle était partie pour son travail. Elle avait déjà dû partir en déplacement mais jamais aussi longtemps. Et Lyne avait ressenti son absence. Elle avait connu la cohabitation mais avec plusieurs personnes, en amis. Pas comme ça, pas juste à deux. Elle avait aussi vécu seule et elle ne comprenait pas pourquoi le fait qu’Alex ne soit pas là, la troublait à ce point. Elle ne devait rentrer que mercredi prochain et Lyne s’était surprise à barrer les jours sur le calendrier. Comment sa vie avait-elle pu changer autant en si peu de temps…
Lyne laissa ses yeux glisser sur les épaules nues d’Alex qui dépassent de la couette. Elle ne portait que sa brassière et Lyne supposait qu’elle avait du enfiler son short sinon elle l’aurait retrouvée couchée en travers du lit sur les couvertures en pantalon et t-shirt comme ça lui arrivait souvent quand elle rentrait épuisée de ses longues journées. Trop fatiguée pour se déshabiller. Lyne quitta le pas de la porte et s’avança dans la chambre. Elle ôta son pantalon et son pull ne gardant que ses sous-vêtements et son t-shirt. Elle souleva doucement la couette et s’allongea à coté d’Alex. Elle s’appuya sur son coude droit et la regarda dormir.
Elle dormait sur le ventre, les bras repliés sous sa tête, cette dernière tournée vers l’intérieur du lit. Elle avait pris possession du côté droit du lit. Parfois, la nuit Lyne se réveillait et l’écoutait simplement respirer. Sa respiration était lente et régulière. Elle se laissait bercer et se rendormait plus calme. Mais pour l’instant ce dont elle avait envie, c’était de la toucher. Mais elle se retenait. Malgré ses yeux fermés et le manque de lumière, elle pouvait très bien voir les cernes sous les yeux de sa petite amie.
‘Petite amie’, Lyne n’aurait pas cru employer se terme un jour. Mais les choses avaient changé. Elle avait arrêté de se mentir à elle-même et avait accepté de regarder les choses en face : les hommes n’étaient pas sa tasse de thé. Peut de temps après, elle avait croisé Alex au mariage d’une amie commune. Alex n’était pas d’ici, elle venait d’une ville plus au sud. Lyne l’avait hébergée pendant son séjour ici.
Lyne passa sa main au dessus des épaules d’Alex sans les toucher, à quelques millimètres de sa peau. Elle ne voulait pas la réveiller. Pas encore. Elle semblait si  paisible dans son sommeil. Tellement différente de quand elle était éveillée. Toujours en mouvement, toujours à la recherche de nouvelles connaissance… Loin de la pression de son travail et des autres problèmes… Lyne se retenait de frôler sa joue mais c’était tellement tentant. Elle s’allongea complètement. La nuit d’hiver était en train d’envahir la chambre. Les bruits de la rue avaient changé. Elle avait l’impression de revenir en arrière.
Elle resta un moment à l’observer, de temps en temps Alex plissait un peu les yeux. A quoi rêvait-elle ? Lyne savait que dehors un vent froid soufflait, il avait soufflé toute la journée, mais à présent, elle sentait la chaleur du corps d’Alex. Elle ne pouvait plus résister. Elle se déplaça doucement pour venir poser sa tête sur le coude replié de la dormeuse. Comme cette première nuit…
La première nuit, c’était y a quoi ? Un an et demi ? Déjà ? Le temps passe vite parfois. Alex dormait à ses cotés dans la même position qu’aujourd’hui. Après une longue réflexion, Lyne avait suivit son instinct. Elle avait trouvé le courage de se rapprocher et de toucher Alex. Elle avait eu peur, peur d’être rejetée. Elle connaissait les penchant d’Alex, elle savait qu’elle préférait les femmes mais de la à ce qu’elle la préfère elle, il y avait une marge. Alex n’avait pas bougé pendant un moment puis elle s’était tournée face à elle et l’avait prise dans ses bras. Il avait encore fallu attendre un petit moment avant qu’elles ne s’embrassent. Cette nuit la pour la première fois de sa vie Lyne avait fait l’amour avec une femme. Et elle avait aimé…
Alex n’attendit pas aussi longtemps pour se tourner cette fois. Sans ouvrir les yeux elle prit Lyne dans ses bras et l’attira contre elle. Elle respira son parfum et se dit qu’elle était vraiment rentrée. Quatre semaines c’était trop long. Elle voulait ouvrir les yeux mais elle était tellement fatiguée… Cette semaine avait été dure, pour finir plutôt, pour rentrer plutôt. Vienne était une ville magnifique mais seule, elle perdait un peu de son charme. Et puis être toujours concentrée pour comprendre ce que l’on vous dit dans une langue que vous maitrisez très mal à de quoi donner mal à la tête. Elle avait atterri en début d’après midi. Elle n’avait rien dit à Lyne pour ne pas lui donner de faux espoir car tant qu’elle n’était pas dans l’avion, elle n’était sûre de rien. Elle était arrivée à l’appartement deux heures avant le retour de Lyne. Elle avait décidé de faire une sieste pour être d’aplomb au retour de sa petite amie. Mais elle avait du dormir plus longtemps que ce qu’elle pensait et la douche qu’elle voulait prendre avant semblait compromise dans l’immédiat.
Elle laissa sa main courir sur le dos de Lyne par-dessus son t-shirt. En bougeant légèrement elle sentit contre son genou la peau nue de sa petite amie. Elle laissa glisser sa main droite plus bas, pour s’arrêter sur sa cuisse. Lyne se colla à elle et l’enlaça. Leurs lèvres se cherchèrent, se trouvèrent, se goutèrent… refusèrent de se séparer. Alex bascula sur le dos entrainant Lyne sur elle. Elle en profita pour passer ses mains sous son t-shirt et les poser bien à plat sur la peau douce et chaude de celle qui lui avait tant manquée. Pendant ce temps Lyne déposa de tendres baisers le long de sa mâchoire, dans son cou, suivant ensuite l’os de sa clavicule. Comme c’était bon de la retrouver. De pouvoir la toucher. Lyne ne pouvait se résoudre à s’arrêter, à s’écarter. Elles devraient parler. Au moins se dire bonjour avec la voix. Mais non. Elles avaient choisit de laisser parler leur corps.
Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu’Alex ôte le t-shirt de Lyne. Pour les mettre à égalité Lyne lui retira le short qui lui sert de pyjama. Elles n’étaient maintenant plus qu’en sous vêtement. Lyne se rallongea sur Alex, en glissant une jambe entre les siennes pour être plus proche encore. Les lèvres en contact permanent avec les siennes, elle voulait encore plus. Elle chercha à lui enlever son soutient gorge. Alors qu’elle avança ses mains vers son but, elle sentit qu’Alex l’avait devancée et que les agrafes de son propre soutient gorge venait de céder. Alors qu’Alex promenait, sans plus aucune barrière ses mains sur le dos de Lyne, cette dernière remonta les siennes le long de sa colonne vertébrale à la rencontre de ce qu’elle cherchait. Mais dans le dos de sa petite amie, il n’y avait pas d’attache. Lyne se rendit compte que c’était une de ses brassières de sport et que l’attache était sur le devant. Elle s’écarta donc un peu pour inspecter la face avant mais malheur, c’était celle qu’elle n’aimait pas. C’était celle qui s’attachait sur les cotés. Elle n’avait jamais réussi à les détacher.
Alors qu’elle relevait les yeux en faisant la moue, elle croisa le regard rieur d’Alex. Elle le savait et elle l’avait surement fait exprès. Alex se rapprocha pour embrasser de nouveau Lyne et sans quitter ses lèvres, à une main, elle défit les attaches. Lyne se dit qu’un jour, elle devrait penser à lui demander comment elle faisait. Alex s’écarta juste pour passer sa brassière par dessus sa tête et l’envoyer rejoindre le t-shirt de Lyne vite suivit par le soutient gorge de cette dernière. Il ne restait que leur petit culotte pour les empêcher d’être entièrement peau contre peau. Mais les frissons qui traversaient le corps de Lyne, juste quand les zones libres se touchaient, lui faisaient déjà perdre à moitié pied. La peau d’Alex était chaude, douce. Elle sentit la langue d’Alex se promener dans son cou, sur son épaule. Ses mains reposaient à plat sur ses omoplates pour la garder tout contre elle. Elle aimait quand elles étaient comme ça. Lyne sentit Alex se redresser et se retrouva, jambes repliées assise sur les cuisses d’Alex le bassin soudé au sien. Mais ce qu’elle sentait surtout c’était la langue de sa petite amie entre ses seins, le contact de ses lèvres et ses mains dans son dos qui l’électrisait. Elle entendit son propre souffle s’accélérer. Elle passa ses mains dans les cheveux d’Alex pour l’encourager à continuer.
La première fois qu’elles avaient fait l’amour Lyne avait eu peur. Peur de ne rien ressentir ou de ne pas aimer. Un peu comme sa première fois avec un mec. Mais Alex avait su la mettre à l’aise, elle l’avait rassurée, elle avait prit le temps et lui avait fait découvrir les choses doucement, lentement. En opposition à la frénésie qui régnait dans sa vie, Alex avait une manière très calme de faire l’amour. Toujours à l’écoute du corps de l’autre, elle savait deviner et anticiper les envies de Lyne. De son coté Lyne très timide au départ s’était vite libérée et prenait maintenant les initiatives pour débuter leurs câlins.
Elle avait juste eu le temps de sentir glisser les mains d’Alex sur ses fesses avant de basculer sur le coté et atterrir sur le dos, Alex au dessus d’elle. Elle avait prit place entre ses jambes et l’embrassait à nouveau. Lyne retint un gémissement quand Alex commence de petit mouvement avec son bassin. Alex souriait dans le baiser au vu des réactions de la jeune femme. Elle laissa glisser une de ses mains le long du flan gauche de Lyne pour arriver sur sa hanche, elle s’arrêta quelques secondes et reprit son chemin pour finir par écarter les lèvres intimes de sa petite amie. Du bout des doigts, elle caressa ses points sensibles doucement. Elle sentit les mains de Lyne se serrer sur son dos. Elle descendit ses doigts un peu plus bas, à la limite de la pénétrer. Elle joua un petit peu à cet endroit jusqu’à ce que Lyne par un mouvement du bassin lui demande d’entrer en elle. Alex appuyée sur un coude, le regard plongé dans celui de Lyne, laissa ses doigts répondre à la demande de la jeune femme. Lyne se mordit la lèvre, elle savait qu’à ce rythme-là il ne faudra pas longtemps pour qu’elle bascule. Elle l’attendait depuis trop longtemps. Elle accompagna les mouvements d’Alex. Elle posa la main sur sa nuque pour amener ses lèvres sur les siennes. Elle sentit que la délivrance était proche, elle ne résisterait pas longtemps. Elle ne pouvait plus retenir les gémissements qu’elle étouffait sur la bouche d’Alex. De son coté, Alex sentait les mains de Lyne la serrer plus fort et les contractions dans son ventre et autour de ses doigts s’accentuer. Elle savait que Lyne allait bientôt craquer et basculer. Un dernier aller-retour et le cri de Lyne retentit en même temps que ses doigts s’enfonçaient dans la peau du dos et du cou d’Alex.
Le regard flou et le sourire extatique de Lyne après l’amour attendrissait Alex à chaque fois. Elle lui caressa doucement la joue, la laissant reprendre son souffle. Lyne posa elle aussi sa main sur la joue d’Alex et un baiser sur ses lèvres avant de lui dire :
 
« Bonjour toi ! Bienvenue à la maison ! »



_________________
"Il faut toujours viser la lune car même si on la rate on fini dans les étoiles"
Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Home sweet home - Mack
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» home frome home (moa)
» Haute Fidélité et Home cinema
» HOME (film)
» Home déco
» HOME - un film de Yann Arthus-Bertrand (1:33:39)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.S. :: Coin Histoires :: Fictions-
Sauter vers: